Au pays des chaumières et des pierres debout

Au bord de la mer, pays des chaumières et des pierres debout, Névez a conservé ce patrimoine culturel si pittoresque. Au gré des chemins, les maisons au toit de chaume et en granit se dévoilent. Les maisons aux volets bleus, bordées d’hortensias, si typiques en Bretagne, représentent l’architecture traditionnelle d’autrefois.

Les villages de charme de Kerascoët et de Kercanic sont devenus des sites de visites incontournables du Finistère.

Aujourd’hui ces maisons au toit de chaume sont les témoins d’une époque et d’un savoir faire. Elles ont permis aux artisans, les chaumiers, de perpétuer la tradition depuis des décennies en transmettant leur passion du métier.

Le chaume était autrefois constitué de paille de seigle, aujourd’hui il a été remplacé par du roseau.

 

Le granit omniprésent sur la commune fait partie intégrante du paysage. Il était lié à la vie des gens : utilisé pour la construction des maisons, les fours à pains, les puits et les clôtures. En 1900, une centaine de tailleurs de pierre travaillaient encore à Névez dans une carrière à ciel ouvert au fond de l’anse de Kerrochet, accessible à marée basse et visitée dans le cadre de circuits de découverte.

Les édifices en granit les plus insolites sont les clôtures et maisons en pierres debout (fin 18è) « Mein Zao » en breton.

Ces constructions uniques en France ont obtenu le label « Paysage de reconquête » du Ministère de l’environnement en 1993 afin de les protéger.

 

Les chapelles et calvaires étaient aussi en granit. Ils jalonnent la campagne aux intersections des petites routes.

 

patrimoine Névez Finistère Sud